Programme de bourses James-Kreppner

/Programme de bourses James-Kreppner
Programme de bourses James-Kreppner 2018-06-08T12:59:17+00:00

Afin de recruter des jeunes bénévoles au sein de la SCH et pour souligner l’importance d’une instruction solide (surtout pour ceux qui n’auraient pas la force physique nécessaire pour exercer un métier exigeant), la SCH offre la possibilité à tous les candidats admissibles de recevoir une bourse d’études ou une bourse de soutien pouvant atteindre 5 000 $ leur permettant de s’inscrire à l’institution d’enseignement postsecondaire de leur choix.

Dans le but d’honorer la mémoire de James Kreppner, le programme de bourses de la Société canadienne de l’hémophilie (SCH) porte désormais le nom de Programme de bourses d’études de la SCH James-Kreppner. James était avocat, bénévole de longue date et membre du Conseil d’administration de la SCH. Il était un activiste très respecté et exemplaire. Il est décédé en 2009 de complications liées au VIH et à l’hépatite C. Le programme de bourses d’études de la SCH James-Kreppner constitue un hommage permanent au dévouement, à l’intelligence et à l’engagement de James envers la SCH et le service communautaire.
   

Le programme de bourses d’études de la SCH James-Kreppner appuyé par

Renseignements généraux

La SCH offre des bourses d’études/bourses de soutien pouvant atteindre 5 000$.  Les catégories de bourses sont les suivantes :

Veuillez noter que la bourse de perfectionnement aux adultes est à l’intention de ceux qui retournent aux études ou qui entreprennent des études dans un établissement postsecondaire ou une institution professionnelle. 

Le Programme de bourses d’études de la SCH s’adresse aux Canadiens qui souffrent d’hémophilie (déficit en facteur VIII ou IX) ou d’autres troubles héréditaires de la coagulation (comme la maladie de von Willebrand, un déficit rare en facteur de la coagulation ou une dysfonction plaquettaire), aux porteuses et à ceux qui ont contracté le VIH par l’entremise d’une transfusion sanguine. Les conjoints/conjointes et enfants des groupes mentionnés ci-dessus peuvent également poser leur candidature. Ceux qui ont déjà reçu une bourse de la SCH ne sont pas admissibles.

Toutes les demandes seront examinées par un comité composé de gens du milieu scolaire et de non-spécialistes. Leur décision sera finale.

Pour de plus amples renseignements, veuillez vous adresser au bureau national de la SCH (téléphone sans frais 1 800 668-2686 ou par courriel à chs@hemophilia.ca), aux sections et aux cliniques. La date limite pour le dépôt des dossiers complets de candidature est le 30 avril de chaque année. Les dossiers (sauf les notes finales dans le cas des étudiants qui terminent leur secondaire) doivent être présentés à l’adresse ci-dessous : 

Société canadienne de l’hémophilie
Programme de bourses d’études
301-666, rue Sherbrooke Ouest
Montréal (Québec)  H3A 1E7

BOURSES D’ÉTUDES 2017

ZACHARY ADAMS

Pickering (Ontario)

À l’âge de six ans, j’ai reçu un diagnostic d’hémophilie A modérée. Ce diagnostic tardif a présenté un défi unique, car il m’a obligé à acquérir rapidement de la maturité : apprendre à me fixer des limites appropriées, reconnaître les saignements et acquérir une solide connaissance de mon propre corps. 

Lire plus

CYRIL BOULILA

Montréal (Québec)

La Section Québec de la SCH (SCHQ) m’a toujours inspiré à ne pas me laisser définir par ma maladie et à prouver qu’un hémophile grave peut accomplir beaucoup de choses. 

Lire plus

BOURSES DE SOUTIEN 2017

SARA BUCHANAN

Salisbury (Nouveau-Brunswick)

Je suis très heureuse de recevoir la bourse d’études de la SCH James-Kreppner. Cette bourse va m’aider dans ma nouvelle aventure d’études en arts culinaires et pâtisseries à l’Institut culinaire du Canada du Collège Holland.

Lire plus

LUKE CHASSE

Port Perry (Ontario)

Lorsqu’on me pose des questions sur la vie avec l’hémophilie, je dis toujours aux gens que c’est une bénédiction. J’ai reçu un diagnostic d’hémophilie à ma naissance, et je ne sais pas qui je serais sans cette maladie.

Lire plus